Ces couleurs chaudes, la forêt se transforme peu à peu délaissant de plus en plus le vert. Le soleil est plus discret, la nature cesse de vivre et arrête progressivement son développement. Elle hiberne en attendant l’arrivée des beaux jours. Laisse les couleurs mourir au fil du temps qui passe.

Se met dans état de somnolence pour se préparer à la saison blanche sans trop d’engourdissement.

S’endort tranquillement.